BFMTV

Lyon: des affiches de David Kimelfeld taguées d'inscriptions antisémites

Des affiches de David Kimelfeld ont été taguées d'inscriptions antisémites

Des affiches de David Kimelfeld ont été taguées d'inscriptions antisémites - BFMTV

Des affiches de campagne du président sortant de la Métropole de Lyon ont été taguées d'inscriptions antisémites.

Des tags antisémites ont été découverts ce mardi sur des affiches de campagne de David Kimelfeld, le président sortant de la Métropole de Lyon et candidat à sa réélection. Le député du Rhône, Thomas Rudigoz, est selon Le Progrès le premier a avoir alerté sur ces inscriptions, dénonçant "une ignominie".

Dans une photo qu'il publie sur Twitter, on voit l'affiche notamment taguée d'une étoile de David. Une autre affiche porte aussi l'inscription "sataniste". "Ces dégradations antisémites des affiches de David Kimelfeld sont abjectes, elles rappellent les heures sombres de notre histoire", écrit le député.

David Kimelfeld a de son côté réagi en une phrase sur les réseaux sociaux, citant l'historien et résistant lyonnais Marc Bloch . "Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas: en face d'un antisémite".

Un acte "ignoble"

Plusieurs candidats aux élections métropolitaines et municipales ont apporté leur soutien à David Kimelfeld. "Le tag des affiches de David Kimelfeld est une honte", commente le candidat LR à la Métropole, François-Noël Buffet qui dit condamner "fermement ces agissements inacceptables". Georges Képénékian, candidat sans étiquette à la mairie de Lyon se dit quant à lui "choqué et indigné" et condamne "avec la plus grande fermeté cet acte ignoble qui véhicule la haine".

Carole Blanchard