BFMTV

Lozère: elle invente son enlèvement pour partir en week-end avec son amant

Une cinquantaine de gendarmes ont été mobilisés pour rechercher la jeune femme.

Une cinquantaine de gendarmes ont été mobilisés pour rechercher la jeune femme. - Kenzo Tribouillard - AFP

Une cinquantaine de gendarmes et un hélicoptère ont été mobilisés pour rechercher la femme.

Ce n'était pas la meilleure manière pour passer incognito Une Lozérienne de 25 ans a fait croire qu'elle était victime d’un enlèvement pour partir en week-end avec un amant au Puy-en-Velay, en Haute-Loire, révèle Midi Libre.

Le samedi 22 juillet, la jeune femme envoie par SMS à son compagnon qu'elle vient d’être enlevée par un couple et qu’elle est ligotée dans le coffre d'une BMW noire. Son petit ami prévient la gendarmerie, qui envoie 50 hommes à la recherche de la jeune femme, aidés d’un hélicoptère.

Retrouvée le lendemain soir

La nuit passe sans qu’ils ne retrouvent sa trace. Et pour cause: "l'enlevée", qui finit par être retrouvée le dimanche vers 18 heures dans une commune de Lozère, a tout inventé.

Une fois en garde à vue, sa version n’est pas tout à fait cohérente et elle finit par tout avouer. Il n'y a pas eu de tentative d’enlèvement. Elle a inventé le stratagème pour passer un week-end incognito avec son amant au Puy-en-Velay, à environ 80 kilomètres de son domicile. Selon des médias locaux, l'amant en question serait un homme politique. 

La jeune femme devrait être convoquée le 9 novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Mende pour "dénonciation mensongère".

L.A.