BFMTV

Lot: une factrice découverte morte dans un lac

BFMTV

Une employée de La Poste du Lot a été découverte morte, en tenue de factrice, dans un lac de Dordogne, a-t-on appris lundi auprès des gendarmes, ses proches et collègues évoquant l'hypothèse d'un suicide sur fond de "souffrance au travail".

Cette femme de 57 ans, mère de deux enfants, travaillait depuis une vingtaine d'années au centre de tri de Salviac, dans le Lot, et habitait Montcléra. Samedi, elle avait pris son véhicule personnel pour aller faire sa tournée de factrice. Son corps a été retrouvé flottant dans un lac à Prats-du-Perigord, en Dordogne.

La piste criminelle a été écartée, a-t-on appris auprès des gendarmes, qui privilégient a priori la thèse du suicide. "N'accusant personne", le mari de la postière décédée a simplement déclaré qu'elle "souffrait au travail".

"Il est évident qu'on ne peut pas accuser vraiment La Poste et il faut reconnaitre qu'un suicide n'est pas dû à une seule raison. Mais il y a de très fortes présomptions qu'il soit lié à sa souffrance au travail", a déclaré de son côté le secrétaire du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de La Poste dans le Lot, Serge Dondrille.

E.B. avec AFP