BFMTV

Limoges: enquête après qu'un homme a agressé au couteau sa famille

Un insigne de la police nationale (image d'illustration).

Un insigne de la police nationale (image d'illustration). - PATRICK KOVARIK / AFP

Les motivations du suspect restent encore à établir, a indiqué le procureur de Limoges Jean-Philippe Rivaud.

Une enquête pour "tentative d'homicide volontaire" a été ouverte lundi à Limoges après qu'un homme, dont les motivations restent à établir, a agressé au couteau des membres de sa famille et percuté un véhicule de pompiers à Beaune-les-Mines (Haute-Vienne), a indiqué le parquet.

Selon une source proche de l'enquête, un individu armé d'un couteau a blessé des membres de sa famille alors qu'ils se trouvaient en voiture. Le véhicule a ensuite heurté un camion de pompiers. L'individu, parti à pied, a été rattrapé par un agent de police à moto. Il a vidé un extincteur en visant le policier, qui le mettait en joue, puis a tenté de prendre la fuite en courant, avant d'être interpellé. L'individu a crié "Allah Akbar", d'après la même source.

La police judiciaire a été saisie de l'enquête

Le procureur de Limoges Jean-Philippe Rivaud a simplement confirmé l'ouverture de l'enquête, confiée à la police judiciaire, et évoqué des "violences" contre les membres de sa famille et un "élan de violence contre au moins un pompier" à Beaune les Mines, un quartier du nord de Limoges.

Concernant les cris de "Allah Akbar", Jean-Philippe Rivaud a indiqué que cet élément restait "à confirmer". "Il faut d'abord que l'enquête, qui ne fait que débuter, établisse les propos et les moments parce que c'est lourd de conséquences", a-t-il expliqué, refusant de dire si l'individu faisait l'objet d'un fichage.

C.Bo. avec AFP