BFMTV

Lille: enquête ouverte après la diffusion d'une vidéo suggestive entre un détenu et une surveillante

La vidéo a été diffusée sur le réseau social Snapchat

La vidéo a été diffusée sur le réseau social Snapchat - Flickr

Une enquête a été ouverte par l'administration pénitentiaire après la diffusion d'une vidéo réalisée par un détenu du centre de Lille-Sequedin, montrant une apparente relation sexuelle entre un prisonnier et une surveillante stagiaire.

Une vidéo de quelques secondes, filmée en caméra cachée dans une cellule du centre pénitentiaire de Lille-Sequedin, a poussé l'administration pénitentiaire (AP) à ouvrir une enquête le 12 juillet dernier et à saisir le parquet de Lille.

Sur ces images, on peut voir ce qui semble être un rapport sexuel entre un détenu et une surveillante. La jeune femme, qui se trouve dans l'embrasure de la porte, échange quelques mots avec le prisonnier qui se trouve torse nu. Elle regarde ensuite en direction du couloir pour s'assurer qu'il n'y a personne avant de s'agenouiller et de pratiquer ce qui semble être une fellation au détenu.

Une scène très brève, diffusée selon Le Parisien par l'un des deux codétenus du prisonnier sur le réseau social Snapchat.

Le détenu transféré dans un autre établissement

Le détenu de 26 ans, incarcéré depuis 2017 pour des affaires de vol et de trafic de stupéfiants, a déjà été transféré dans un autre établissement. La surveillante, encore stagiaire à l'Ecole nationale de l'administration pénitentiaire (ENAP), a vu sa formation prendre fin de manière définitive.

M. F.