BFMTV

Les lycéens d'un pensionnat privés de lits à cause de punaises

Les punaises de lit se sont infiltrées dans les matelas de ce lycée professionnel à Rumilly.

Les punaises de lit se sont infiltrées dans les matelas de ce lycée professionnel à Rumilly. - Capture StreetView

Des élèves n'ont pas pu regagner leur pensionnat durant quelques jours à cause d'une invasion de "punaises de lit" dans certaines chambres, indique Le Dauphiné Libéré.

Elles n'épargnent personne, pas même les chambres des grands hôtels: des punaises de lit ont été découvertes jeudi dernier à Rumilly en Haute-Savoie dans cinq chambres d'un lycée professionnel, qui accueille des élèves internes, raconte Le Dauphiné Libéré mercredi. Dès la découverte de la colonie de punaises, les portes du pensionnat ont fermé quelques jours, et les élèves ont été priés de rester chez eux.

Pas liées à l'hygiène

Une entreprise spécialisée a nettoyé l'ensemble de l'établissement, qui a pu rouvrir ses portes mardi. Les origines de l'infestation n'ont pas pu être identifiées pour le moment. Une chose est sûre cependant, elles ne sont pas liées à un problème d'hygiène, puisque les punaises de lit se propagent à partir d'un porteur, et sont attirées par la chaleur corporelle des humains.

Le proviseur du lycée, contacté par Le Dauphiné, indique d'ailleurs qu'un "suivi sera assuré au cours des prochains jours, afin d'éviter toute récidive".

Vieux fléau combattu jadis à coups de pesticides aujourd'hui interdits, les punaises de lit ont fait un retour spectaculaire ces dernières années, notamment à cause de la multiplication des voyages, infestant maisons, hôtels, écoles, cinémas ou hôpitaux.

A.G.