Police
 

Le Conseil constitutionnel, interrogé sur une question prioritaire de constitutionnalité, a estimé qu'il était possible de contraindre un gardé à vue de  donner son code pour débloquer son téléphone portable

Votre opinion

Postez un commentaire