BFMTV

Les conditions de travail officiellement reconnues cause du suicide d'un professeur marseillais

BFMTV

L'Education nationale a reconnu que le suicide d'un enseignant d'un lycée de Marseille à son domicile la veille de la rentrée 2013-2014 était directement lié aux conditions de travail, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Le recteur de l'académie d'Aix-Marseille a annoncé vendredi lors d'un comité technique académique, réunissant représentants des personnels et de l'administration que ce suicide était "imputable au service", a indiqué Séverine Vernet, une responsable régional du SNES-FSU.

"Cela signifie la reconnaissance du fait que ce geste a un lien direct avec le travail, que seul le travail explique ce geste. C'est aussi la reconnaissance des carences de l'administration dans l'accompagnement des personnels et les moyens accordés à la médecine de prévention", a poursuivi Mme Vernet, secrétaire du CHSCT académique.

Le rectorat a confirmé dans un communiqué cette information, précisant que l'épouse du professeur avait demandé que le suicide de son mari "soit considéré par l'administration de l'Education nationale comme un accident de service", et qu'elle a été "immédiatement informée" de cette décision.

D. N. avec AFP