BFMTV

Le "violeur de Standford" sort de prison après seulement 3 mois 

(photo d'illustration) Sur le campus de l'université Stanford, en 2014.

(photo d'illustration) Sur le campus de l'université Stanford, en 2014. - AFP

Cet étudiant de l'université californienne, condamné à six mois de prison pour avoir abusé sexuellement une camarade en état d'ébriété, a été au coeur de l'une affaires de moeurs les plus retentissantes des Etats-Unis.

Le scandale avait à l'époque fait l'effet d'une bombe. Brock Turner, étudiant à la prestigieuse université de Standford, en Californie, a été accusé en 2015 d'avoir tenté de violer une de ses camarades lors d'une soirée arrosée. Condamné à six mois de prison, il s'apprête à quitter l'établissement pénitentiaire de Santa Clara après y être resté à peine trois mois, rapporte le Dayton Daily News

La jeune fille, dont l'identité est restée secrète lors du procès, a été retrouvée à moitié dénudée et alcoolisée par deux habitants des lieux, derrière la benne à ordures d'une maison de fraternité. Ces derniers ont réussi à arrêter le suspect, âgé de 20 ans, qui tentait de fuir. L'auteur des faits, l'espoir de la natation au sein de son université, a reçu une condamnation qui a choqué l'Amérique toute entière: six mois de prison, sans inscription au registre californien des délinquants sexuels. Lorsque l'affaire a éclaté, la victime s'était vu reprocher son comportement alcoolisé.

Les sportifs, même violeurs, sont protégés

L'étudiant a bénéficié d'une condamnation plus que clémente au regard de la peine qu'il encourait: 14 ans de prison. Le juge californien Aaron Persky a justifié sa décision en indiquant qu'une incarcération trop longue risquait de lui provoquer des "dommages profonds", alors qu'il éprouvait des "remords sincères". Le père de l'accusé a de son côté salué le verdict, expliquant que "20 minutes d'action sur une vie de 20 ans" ne méritaient pas une peine trop dure. Cette indulgence à peine croyable s'explique, selon certains observateurs, par la tradition visant à protéger coûte que coûte les sportifs, véritables stars au sein des universités américaines.

Pour l'heure, Brock Turner doit servir une période de probation à Greene County, où sont domiciliés ses parents, et devra s'inscrire au fichier des délinquants sexuels de l'Ohio, son état de naissance.

M. J.