BFMTV

Le syndicat Alliance réclame la gratuité dans les trains pour les policiers

Deux policiers en vêtements traditionnels musulmans interpellent un suspect, mercredi à Marseille

Deux policiers en vêtements traditionnels musulmans interpellent un suspect, mercredi à Marseille - Capture d'écran

Le syndicat réclame que les policiers puissent voyager gratuitement en train, estimant notamment que cela offrirait plus de sécurité aux autres passagers.

Le syndicat de police majoritaire Alliance organise un rassemblement ce lundi après-midi à 15 heures devant le siège de la SNCF, à Saint-Denis. Les représentants syndicaux exigent que les fonctionnaires de police puissent voyager gratuitement, ou tout du moins obtenir une réduction, comme c'est le cas actuellement pour les gendarmes, qui ne paient que 25% des billets.

"Il est temps que nous ayons les mêmes droits que nos collègues militaires. Quand les policiers pourront prendre gratuitement le train, ils voyageront plus souvent, ce qui sera un gage de sécurité pour les autres passagers", estime Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance, joint par BFMTV.com.

Le pass Navigo gratuit pour l'instant

Et le syndicaliste d'estimer qu'un policier "est toujours en service, même lorsqu'il part en vacances dans le train. Il est toujours susceptible d'intervenir pour venir en aide aux contrôleurs ou aux collègues de la police ferroviaire, en cas d'incivilités ou de violences". Les responsables syndicaux espèrent être reçus par Guillaume Pépy, le directeur de la SNCF, lundi après-midi. 

Actuellement, les policiers franciliens bénéficient de la gratuité dans les transports en commun en Île-de-France, "ce qui nous permet d'intervenir à tout moment dans les réseaux ferrés, en plus de pouvoir rentrer chez soi", conclut Jean-Claude Delage.
Alexandra Gonzalez