BFMTV

Le "souffle du dragon", cette nouvelle drogue qui inquiète

La scopolamine, une substance très hallucinogène se trouve dans une une plante appelée la datura.

La scopolamine, une substance très hallucinogène se trouve dans une une plante appelée la datura. - Bill GraceyJ - Flickr

Cinq Chinois soupçonnés d’avoir commis des vols après avoir drogué leurs victimes ont été interpellées la semaine dernière près de Paris. Ils auraient utilisé un composé chimique hautement hallucinogène, appelé "souffle du dragon".

La drogue agirait par simple inhalation. "Le souffle du dragon", provoquerait des hallucinations et rendrait ses victimes dépourvues de volonté. Cinq Chinois interpellés à Roissy vendredi sont soupçonnés d’avoir utilisé cette drogue pour voler leurs victimes. D’après France Info, les malfaiteurs ont été arrêtés en partance pour la Chine avec 75.000 euros en liquide, 16.500 dollars et un stock de bijoux. Les victimes extorquées ont pour certaines décrit "un état second".

Cet été, deux Chinoises avaient déjà été interpellées à Paris, elles aussi soupçonnées d’avoir drogué puis volé leurs victimes. Elles arrêtaient des passants âgés dans la rue, et prétextaient de demander leur chemin. Elles aspergeaient alors leurs victimes du composé chimique. Une fois droguées, les victimes leur remettaient leurs biens.

Un produit "mortel à haute dose"

"Le souffle du dragon" contiendrait de la scopolamine, une substance naturelle contenue dans une plante, la datura. "C’est un produit sédatif très dangereux qui peut même être mortel à haute dose", explique le neurologiste Jean-Paul Tassin à Ouest-France. "La scopolamine peut créer des confusions, des hallucinations, des troubles de la conscience, mais aussi des amnésies".

Cette substance aurait été utilisée par le régime nazi comme sérum de vérité. Après l’arrestation des cinq Chinois la semaine dernière, une enquête a été ouverte pour "escroquerie en bande organisée". Les malfaiteurs pourraient faire partie d’un groupe plus important.

C. B