BFMTV

Le rappeur Moha La Squale interpellé et placé en garde à vue à Paris

Moha La Squale

Moha La Squale - Capture d'écran YouTube

Moha La Squale a été placé en garde à vue vendredi dans le XVIIIe arrondissement de Paris pour refus d'obtempérer, violence sur agent de la force publique et rébellion.

Le rappeur Mohamed Bellahmed, dit Moha la Squale, a été placé en garde à vue vendredi dans le XVIIIe arrondissement de Paris après un contrôle routier, pour refus d'obtempérer, violence sur agent de la force publique et rébellion, a-t-on appris de source policière.
C'est lors d'un contrôle routier dans le XVIIIe arrondissement, dans le nord de Paris, que les policiers se sont aperçus que la personne qu'ils contrôlaient faisait l'objet d'un mandat d'arrêt pour refus d'obtempérer, selon cette source policière.

Vidéos de l'interpellation

Cette personne a toutefois réussi à prendre la fuite à pied avant d'être rattrapée et "difficilement menottée", alors que l'amie qui l'accompagnait et filmait la scène a tenté d'agripper le bras d'un policier, selon cette même source.

Plusieurs vidéos de l'interpellation circulant sur les réseaux sociaux montrent en effet un homme à terre et trois policiers qui essaient de le menotter alors qu'une jeune femme filme la scène.

Sur les vidéos on voit également qu'elle agrippe le bras d'un des trois policiers, qui essaie de menotter l'homme. Un deuxième policier à terre donne un coup de pied à la jeune femme qui s'écarte alors que des passants crient "c'est Moha la squale". Ce que confirme l'homme interpellé, une fois menotté, en criant "c'est Moha la Squale, l'équipe". Le rappeur parisien de 25 ans a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer (objet de son mandat de recherche), violence sur agent de la force publique et rébellion. Son amie a été placée en garde à vue pour violence sur agent de la force publique et entrave à l'action de la police.

M. R. avec AFP