BFMTV

Le procès des prothèses PIP se tient comme prévu à Marseille

Jean-Claude Mas, 74 ans, s'est présenté ce mercredi au tribunal de Marseille.

Jean-Claude Mas, 74 ans, s'est présenté ce mercredi au tribunal de Marseille. - -

La Cour de cassation s'est déclarée incompétente sur la demande de dépaysement du procès des prothèses PIP, qui s'ouvre donc comme prévu ce mercredi à Marseille.

C'est donc, comme prévu, à Marseille. La Cour de cassation s'est déclarée ce mercredi incompétente pour statuer sur une demande de dépaysement, réclamée par une prévenue, du procès des prothèses mammaires frauduleuses PIP. Le procès de cette affaire hors-normes s'est donc ouvert ce mercredi dans la cité phocéenne.
Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP, au cœur de l’affaire, est arrivé peu avant 10h30 au tribunal - installé pour l'occasion au parc des expositions de Marseille - et a pris place dans le prétoire, entouré par de nombreux journalistes. « Quelle que soit l'affaire, ce n'est pas digne ce que vous faites avec un homme de 74 ans », a d’ailleurs déclaré son avocat, Me Yves Haddad. Jean-Claude Mas va donc se retrouver pour la première fois face aux victimes de la fraude, des femmes qu'il avait accusées, lors de son audition par les gendarmes, de porter plainte « pour le fric ».

Mathias Chaillot avec agences