BFMTV

Le préfet Alain Gardère: éventuelle mise en examen pour corruption

Le préfet Alain Gardère, un haut fonctionnaire proche de la droite, a été présenté jeudi matin à la justice en vue d'une éventuelle mise en examen dans une enquête sur des faits présumés de corruption et de trafic d'influence, a-t-on appris de source judiciaire - Jeudi 21 janvier 2016

Le préfet Alain Gardère, un haut fonctionnaire proche de la droite, a été présenté jeudi matin à la justice en vue d'une éventuelle mise en examen dans une enquête sur des faits présumés de corruption et de trafic d'influence, a-t-on appris de source judiciaire - Jeudi 21 janvier 2016 - Photo d'illustration - AFP

Le préfet Alain Gardère, un haut fonctionnaire proche de la droite, a été présenté jeudi matin à la justice en vue d'une éventuelle mise en examen dans une enquête sur des faits présumés de corruption et de trafic d'influence, selon une source judiciaire.

Cet ancien commissaire de 59 ans avait été placé en garde à vue mardi dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 23 septembre, notamment pour abus de biens sociaux, trafic d'influence, corruption et prise illégale d'intérêts. Il avait aussitôt été suspendu de ses fonctions à la tête du Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), instance sous tutelle du ministère de l'Intérieur chargée notamment de l'agrément et du contrôle des agents et entreprises de sécurité privés.

Un autre policier, son directeur de cabinet au Cnaps, a également été déféré.

A.-F. L. avec AFP