BFMTV

Le père qui s'était défenestré avec sa fille est placé en détention jusqu'à son procès en octobre

Un brassard de policier

Un brassard de policier - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Le parquet a annoncé ce vendredi que le père qui s'était défenestré fin juillet avec sa fille à Vénissieux allait être maintenu en détention provisoire jusqu'à son procès en octobre.

Le père, qui s'était défenestré fin juillet à Vénissieux, près de Lyon, avec sa fille dans les bras au cours d'une crise de démence, a été maintenu en détention provisoire jusqu'à son procès en octobre, a appris l'Agence France-Presse (AFP) ce vendredi auprès du parquet.

Présenté jeudi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Lyon, le procès du père de famille de 37 ans a été repoussé au 8 octobre et une expertise psychiatrique ordonnée, a précisé la même source.

Il était en sevrage d'alcool et de stupéfiants

Le 29 juillet en début d'après-midi, le trentenaire, alors en cours de sevrage d'alcool et de produits stupéfiants, avait sauté du premier étage avec sa fillette de 5 ans dans les bras, tombant au sol sur elle. L'enfant, qui souffrait d'une fracture du fémur, avait été transportée à l'hôpital, sans que ses jours n'eussent été en danger.

Le père avait tenté de prendre la fuite avant d'être rattrapé par des riverains. Il avait été dans un premier temps transporté dans un établissement hospitalier, avant d'être auditionné par les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine de Vénissieux, chargés de l'enquête.

Alexandra Jaegy avec AFP