BFMTV

Le nombre d'automobilistes flashés a augmenté en 2014

Les radars automatiques ont plus fonctionné en 2014 qu'en 2013 mais ils sont aussi plus nombreux.

Les radars automatiques ont plus fonctionné en 2014 qu'en 2013 mais ils sont aussi plus nombreux. - BFMTV

Les appareils sanctionnant les vitesses ont émis un peu plus de 20 millions de flashs ou messages d'infractions en 2014, soit une hausse de 7% par rapport à l'année précédente.

Après une année noire en 2013 pour les radars, le nombre d'automobilistes flashés en 2014 est reparti de plus belle. D'après le bilan que Le Figaro s'est procuré, 20 millions de conducteurs ont été flashés cette année. 

En d'autres chiffres, les appareils sanctionnant les vitesses ont émis 20.372.785 flashs ou messages d'infraction (MIF) en 2014, soit plus de 7% par rapport à 2013.

Un parc de radars étoffé

Une raison qui s'explique de la manière suivante: si la hausse enregistrée est si importante, c'est que le parc de radars s'est étoffé aussi. En effet, au 1er janvier 2015, 4.123 appareils étaient dénombrés dans l'Hexagone contre 4.097 un an auparavant.

Conséquence logique de la hausse de voitures flashées, le nombre de procès verbaux a naturellement bondi. 12,56 millions d'avis de contravention ont été envoyés en 2014 soit une augmentation de 12% par rapport à 2013. Parmi eux, 1,53 million d'avis de contravention ont été adressés à l'étranger, à la suite de la mise en place des échanges avec de nouveaux pays partenaires (Allemagne et Pays-Bas).

Hausse de la mortalité sur les routes

Mais ce n'est pas parce que les radars ont plus flashé l'année dernière que la mortalité sur les routes a diminué. En effet, celle-ci a augmenté de 3,7% en 2014. 3.388 personnes ont ainsi trouvé la mort sur les routes l'année dernière, soit 120 de plus qu'en 2013. Plus inquiétant encore, sur les 12 derniers mois, en prenant en compte donc le mois de janvier 2015, le nombre des personnes tuées est en augmentation de 4,8 % par rapport à la même période un an auparavant, fait remarquer l'observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR).

Pour tenter d'enrayer cette augmentation, le gouvernement a présenté fin janvier un plan de lutte de 26 mesures pour enrayer cette augmentation.

M.G.