BFMTV

Le frère de Mohamed Merah mis en examen

Devant le siège de la Direction centrale du renseignement intérieur à Levallois-Perret, près de Paris, où s'est déroulé la fin de la garde à vue d'Abdelkader Merah. Le frère aîné de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et Toulouse, a été mis e

Devant le siège de la Direction centrale du renseignement intérieur à Levallois-Perret, près de Paris, où s'est déroulé la fin de la garde à vue d'Abdelkader Merah. Le frère aîné de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et Toulouse, a été mis e - -

PARIS (Reuters) - Le frère aîné de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et Toulouse, a été mis en examen dimanche pour "complicité...

PARIS (Reuters) - Le frère aîné de Mohamed Merah, l'auteur des tueries de Montauban et Toulouse, a été mis en examen dimanche pour "complicité d'assassinats", "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme" et "vol en réunion", a-t-on appris de source judiciaire.

"Il a été mis en examen conformément aux chefs requis par le parquet", a-t-on déclaré à Reuters.

Il a été placé en détention, a-t-on ajouté de même source sans préciser le lieu d'incarcération. Quatre juges antiterroristes ont été saisis de l'affaire, a-t-on en outre indiqué.

Le parquet de Paris avait déclaré dimanche matin disposer d'"indices graves ou concordants" à l'encontre d'Abdelkader Merah, qui est âgé d'une trentaine d'années.

Abdelkader Merah avait été présenté à un juge d'instruction antiterroriste après une garde à vue dans les locaux de la sous-direction antiterroriste (SDAT) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), près de Paris.

Interpellé mercredi avec sa compagne à leur domicile d'Auterive, à une quarantaine de kilomètres de Toulouse, et transféré samedi matin à la SDAT, Abdelkader Merah avait achevé dimanche matin une garde à vue de 96 heures, durée maximale autorisée en matière d'affaires de terrorisme.

Sa compagne a pour sa part été libérée vers 04h30, a-t-on appris auprès de son avocat toulousain, Me Guy Debuisson, qui assure que la jeune femme ignorait tout de la double vie présumée d'Abdelkader Merah.

Gérard Bon et Sophie Louet