BFMTV

Le Floch-Prigent : le Togo exige une caution de 9 millions de dollars

BFMTV

La justice togolaise a conditionné la libération de Loïk Le Floch-Prigent, inculpé pour complicité d'escroquerie, au versement d'une caution de 9 millions de dollars, a annoncé jeudi son avocat français, Me Patrick Klugman, qui dénonce une "rançon".

"Il s'agit d'une décision qui, sous les apparences d'une mise en liberté, équivaut à une mise à mort par la fixation d'une caution qui s'apparente davantage à une rançon", a déclaré Me Klugman, en exigeant à nouveau le rapatriement sanitaire de son client, gravement malade selon lui.