BFMTV

Le cadavre au bord de la rivière était en fait... une poupée gonflable

Une poupée gonflable. (Photo d'illustration)

Une poupée gonflable. (Photo d'illustration) - John MacDougall - AFP

La gendarmerie d'Indre-et-Loire a intitulé cette petite histoire de manière magistrale: "une affaire qui se dégonfle". Tout a pourtant commencé par une grande frayeur, comme l'ont expliqué les militaires sur leur page Facebook officielle.

En fin de semaine passée, la compagnie de Langeais, non loin de Tours, reçoit un appel de détresse. Un pécheur, en pleine panique, explique avoir vu ce qu'il croit être le corps immobile d'une femme, nue, au bord d'une rivière. De peur, il ajoute ne pas avoir osé s'approcher davantage. Il aurait peut-être dû.

Une fois arrivée sur place, l'équipe des gendarmes constate que le corps sans vie est en fait... une poupée gonflable. "Une fois découvert le mannequin, on en souriait encore à la brigade", ont commenté les forces de l'ordre.

Jé. M.