BFMTV

Le bourreau du chien Diabolo condamné à trois mois ferme

Le chien Diabolo va bien mieux, depuis le mois d'octobre il est en famille d'accueil grâce à la SPA et 30 millions d'Amis.

Le chien Diabolo va bien mieux, depuis le mois d'octobre il est en famille d'accueil grâce à la SPA et 30 millions d'Amis. - -

Le propriétaire d'un chien abandonné, baptisé Diabolo, attaché le long d'une voie de chemin de fer et laissé seul pendant une dizaine de jour, a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay à une peine de trois mois de prison ferme.

Diabolo a été attaché plus d'une dizaine de jours à un arbre, sans manger. Le maître de ce chien âgé de cinq ans a été condamné mardi matin par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay à une peine de trois mois ferme, rapporte France Bleu.

Le chien était voué à une mort certaine selon le Progrès. Ce beagle a été sauvé in extremis par un voisin, en octobre dernier. Un voisin alerté par "les aboiements incessants et de plus en plus faibles" rapporte le quotidien. Affamé, l'animal abandonné sur un terrain en friche le long d'une voie de chemin de fer s'était à moitié égorgé "en tentant de se défaire du lacet de 10 centimètres qui faisait office de lien".

Amende, prison et interdiction de posséder un animal

Le maître et bourreau de Diabolo, un homme de 33 ans, était poursuivi pour abandon volontaire et acte de cruauté envers un animal domestique. Il a écopé de six mois dont trois mois de sursis avec mise à l'épreuve et obligation d'indemniser les victimes pendant deux ans et interdiction de posséder un animal, rapporte France Bleu.

Plusieurs associations se sont portées parties civiles comme la fondation Brigitte Bardot, 30 millions d'Amis et la SPA de Haute-Loire. L'animal a exceptionnellement pu assister à l'audience, son ancien propriétaire, lui, était absent.

Marc Pédeau