BFMTV

La Castellane, une zone de sécurité prioritaire sous haute tension

BFMTV

Jeudi, à la Castellane, une cité de Marseille, 50kg de résine de cannabis ont été trouvés dans le cadre d’une opération sur les zones de sécurité prioritaires. Alors que Manuel Valls se trouve à Marseille ce vendredi, la cité reste sous haute tension et notre reporter en a fait les frais.

La Castellane n’apprécie pas vraiment les caméras en ce moment. Depuis novembre dernier, la cité des quartiers nord de Marseille est concerné par le dispositif des zones de sécurité prioritaires qui lutte contre le trafic de drogue.

Concrètement, la police y est visible et les collectivités locales ainsi que les partenaires sociaux tentent de réinvestir les lieux.

Manuel Valls est sur place ce vendredi pour faire le point. Le ministre de l’Intérieur qui ne se veut pas triomphant, insiste néanmoins sur des avancées visibles dans les quartiers.

"L’action menée à Marseille produit des résultats", a souligné Manuel Valls. "L’approche globale a bénéficié à 17 cités sur la quarantaine classées comme prioritaires."

"Il faut plus de policiers"

"Plus de 900 auteurs de délits ont été interpellés à l’occasion des opérations", a insisté le ministre de l'Intérieur. "230 épaves de véhicules ont été retirées. Ces chiffres prouvent que nous avons besoin de l’engagement de toutes les collectivités territoriales pour accompagner ce travail.

Un engagement insuffisant pour Nora Preziosi, élue UMP de Marseille. Selon elle, il faut allouer à la ville plus de moyens. "Il faut plus de policiers", martèle-t-elle. "La sécurité est une compétence de l’Etat. Manuel Valls doit être plus présent et ne pas venir à Marseille uniquement pour récupérer cette ville".

49 zones de sécurité prioritaires ont été lancées en novembre, une opération qui concerne 1,7 million de personnes sur le territoire français.


À LIRE AUSSI:

>> Trafic de drogue: deux "nourrices" interpellées à Marseille

>> 7 jours BFM: Marseille: à bas les trafics!

>> Un mineur tué par balles dans les quartiers nord de Marseille

Perrine Baglan et Sandra Gandoin