BFMTV

"L'individu fait volte-face et tire sur mes collègues": un policier témoigne après l'attaque de Strasbourg

Emmanuel Georg, Unité SGP Police Strasbourg

Emmanuel Georg, Unité SGP Police Strasbourg - BFMTV

Après deux jours de traque, Chérif Chekatt, l'auteur présumé de l'attentat du marché de Noël à Strasbourg, a été tué par les forces de l'ordre ce jeudi soir. Emmanuel Georg, du syndicat Unité SGP Police à Strasbourg, apporte son témoignage sur notre antenne.

"On peut parler de fierté du devoir accompli." Sur BFMTV, Emmanuel Georg, membre du syndicat Unité SGP Police à Strasbourg, évoque le face à face de ses collègues avec Chérif Chekatt, l'auteur présumé de l'attentat du marché de Noël, abattu ce jeudi soir. 

Le représentant syndical policier indique que ce sont des membres de la sécurité publique qui sont intervenus, d'une Brigade spécialisée de terrain (BST). "Ils étaient en patrouille dans le secteur, sur des indications de présence éventuelle de l'individu dans le quartier", raconte-t-il.

"Ils aperçoivent un homme qui essaie de rentrer dans un immeuble, et ils vont au contrôle", explique Emmanuel Georg. "Il (Chérif Chekatt, NDLR) fait volte-face et vise mes collègues, qui répliquent et réussissent à l'abattre, sans qu'il y ait de blessés parmi nous", précise le policier, qui explique que la brigade était composée de trois personnes. 

"Lorsque l'individu leur tire dessus avec une arme de poing, ils étaient en situation de légitime défense", indique le syndicaliste. "On aurait voulu l'interpeller, mais il ne nous a pas laissé le choix".

Ivan Valerio