BFMTV

L'armée espère son premier A400M pour le 14 juillet

L'armée française espère la livraison de son premier avion de transport militaire A400M avant le 14 juillet, a fait savoir jeudi le ministère de la Défense. Développé avec la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turqui

L'armée française espère la livraison de son premier avion de transport militaire A400M avant le 14 juillet, a fait savoir jeudi le ministère de la Défense. Développé avec la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turqui - -

PARIS (Reuters) - L'armée française espère la livraison de son premier avion de transport militaire A400M avant le 14 juillet, a-t-on appris jeudi...

PARIS (Reuters) - L'armée française espère la livraison de son premier avion de transport militaire A400M avant le 14 juillet, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Défense.

Développé avec la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turquie pour un coût de plus de 20 milliards d'euros, le programme A400M a subi un retard de quatre ans et un dépassement de coût de plusieurs milliards d'euros.

L'appareil a obtenu en mars dernier son certificat de type civil complet, franchissant ainsi une étape essentielle avant la livraison du premier appareil à l'armée de l'air française.

"L'objectif du ministère de la Défense, c'est la certification militaire pour le salon du Bourget (du 17 au 23 juin) et la livraison du premier avion à l'armée avant le 14 juillet", a déclaré jeudi le porte-parole du ministère de la Défense, Pierre Bayle, lors d'un point de presse.

"La livraison avant le 14 juillet permettrait que ce soit un équipage français qui pilote l'avion français au-dessus du défilé", a-t-il ajouté.

L'A400M est développé par Airbus Military, la filiale d'avions militaires d'Airbus (groupe EADS).

Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot