BFMTV

Joggueuse disparue à Bouloc : "La haine ne fera pas avancer l'enquête"

-

- - -

Il y a un an, Patricia Bouchon disparaissait lors de son jogging à Bouloc, près de Toulouse. Une marche silencieuse a lieu ce mardi dans le village à la mémoire de cette mère de famille dont le corps avait été retrouvé dans un fossé quelques semaines plus tard. Témoignage exclusif sur RMC de Christian Bouchon, le mari de Patricia.

C'était le 14 février 2011. Patricia Bouchon partait faire son jogging dans la campagne autour de son village de Bouloc, en Haute-Garonne. Elle ne reviendra jamais. Son corps sans vie ne sera retrouvé que quelques semaines plus tard, dans un fossé sous un pont. Patricia est morte par étranglement après avoir reçu de nombreux coups au visage. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire. L'auteur des faits n'a jamais été identifié.

« Je suis certain que les enquêteurs retrouveront l'assassin »

« Le jour où on m'a annoncé sa mort, je n'y ai pas cru » raconte sur RMC Christian Bouchon, le mari de Patricia. « J'avais toujours eu l'espoir qu'on la retrouve quand elle n'était que disparue (...) Il a vraiment fallu qu'on me prouve qu'elle était morte pour que je réalise » explique-t-il. « On était mariés depuis 33 ans avec Patricia. La fin d'une aventure comme celle-là, il faut plusieurs mois pour s'en remettre, c'est monstrueusement difficile » raconte-t-il.
16 enquêteurs restent mobilisés sur ce dossier depuis douze mois maintenant. « J'ai vraiment espoir que l'on retrouve l'assassin. Les enquêteurs sont formidables, j'ai confiance en eux : je suis certain qu'ils vont y arriver » assure Christian Bouchon.

Une marche en mémoire de Patricia

Il ne veut surtout pas sombrer dans la haine : « La colère, la haine, ça ne fait pas avancer les choses et ça ne fera sûrement pas avancer l'enquête. Il faut rester humble et essayer de supporter cette épreuve. » Les habitants de Bouloc, très marqués par le drame, ont toujours soutenu le mari de la victime et sa famille. Une marche silencieuse en souvenir de Patricia a lieu ce mardi dans le village. « Cette marche c'est un moment important qui sera forcément très difficile pour moi. Mais je me dois d'y aller en mémoire de Patricia » explique Christian Bouchon.