BFMTV

Ivre de colère, elle met le feu à l'appartement de son amant

Le "sinistre" a eu lieu dans l'un de ces appartements.

Le "sinistre" a eu lieu dans l'un de ces appartements. - -

Une femme jalouse de sa rivale a mis le feu à la garde-robe de son amant, provoquant un incendie qui a entraîné l'évacuation de 80 personnes lundi soir à Noisy-le-Grand.

Un homme d'une trentaine d'années entretenait des relations avec deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années, à Noisy-le-Grand, quand l'une des partenaires "a découvert des SMS un peu tendancieux sur son téléphone et en a déduit qu'il la trompait", selon une source policière.

Dans le même temps, sa rivale a commencé elle aussi à avoir des soupçons. Pour en avoir le coeur net, cette dernière a décidé de le confondre et a "fait venir l'autre petite amie" chez lui au moment où elle avait rendez-vous avec l'amant infidèle.

Devant la situation, l'"invitée" s'est énervé, a filé dans la chambre de son amant et mis le feu à l'une de ses vestes. Le vêtement a "complètement pris feu et deux chambres de l'appartement ont été ravagées". Près de 80 personnes ont dû être évacuées de l'immeuble, mais ont pu retourner dans leurs appartements pendant la nuit, selon la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Manque de chance pour l'amant imprudent: plus coquet que prévoyant, il avait négligé d'aller chercher un recommandé l'informant que son assurance habitation n'était pas renouvelée... La maîtresse à la vengeance incendiaire, elle, a été interpellée sur les lieux. Elle devait être déférée au parquet de Bobigny mardi soir.