BFMTV

Ils visent l'hélicoptère de la gendarmerie avec un laser...

Un hélicoptère de la gendarmerie (illustration)

Un hélicoptère de la gendarmerie (illustration) - -

Agés de 12, 14 et 17 ans, les trois garnements ont contraint l'appareil à se poser dans un champ pour procéder à leur interpellation. Ils vont être bientôt présentés à un juge pour mineurs.

Une blague potache ne fait jamais rire tout le monde. Trois mineurs, âgés 12, 14 et 17 ans, en ont fait l'amère expérience. Pour s'amuser, ils visaient un hélicoptère de la gendarmerie avec un stylo laser avant d'être interpellés mercredi soir par l'équipage de l'appareil qui a dû se poser dans un champ près de la commune de Chaource dans l'Aube.

"Le pilote a été légèrement ébloui par le rayon laser, a expliqué le lieutenant-colonel Eric Paluch du groupement de gendarmerie de l'Aube, confirmant une information de la chaine de télévision auboise Canal 32.

"Des dégâts graves à la rétine" possibles

Selon le gendarme, l'hélicoptère qui faisait la liaison entre Nogent-sur-Seine (Aube) et Dijon avait déjà repéré le rayon alors qu'il se trouvait à plus de 10 kilomètres de la source.

"C'est extrêmement dangereux car cela peut désorienter un pilote et provoquer un accident mais cela peut également causer des dégâts graves à la rétine", a poursuivi l'officier.

Les trois plaisantins pourraient être présenté prochainement au parquet de Troyes devant le substitut de procureur chargé des mineurs.