BFMTV

Ile-de-France: des violences urbaines commises par des individus masqués pour la nuit d'Halloween

La nuit de mercredi à jeudi a été particulièrement agitée en Ile-de-France

La nuit de mercredi à jeudi a été particulièrement agitée en Ile-de-France - AFP

La nuit de mercredi à jeudi a été marquée par de nombreux incidents. En Ile-de-France plusieurs infractions ont été commises par des individus portant des masques d'Halloween.

Cette soirée d'Halloween a été particulièrement mouvementée en Ile-de-France. Plusieurs infractions ont été commises par des individus masqués dans la capitale et en banlieue.

Des agresseurs masqués

En tout début de soirée hier aux alentours de 18H40 au Raincy, en Seine-Saint-Denis, trois adolescents de 12 ans qui faisaient du porte à porte pour récolter des bonbons ont été agressés par six individus vêtus de noir et porteurs de masques de clowns. Les adolescents ont été frappés avant de se faire dérober un téléphone portable. Ils ont été légèrement blessés.

Même incident à Bry-sur-Marne aux alentours de 00H15 devant la gare du RER A. Trois personnes ont été prises à partie et agressées par six individus qui portaient des masques de clowns. Les semeurs de troubles ont frappé leurs victimes avant de leur dérober un téléphone portable. Les policiers locaux ont pu intervenir et un auteur présumé à été placé en garde à vue.

Vols et incendies

Dans le 20ème arrondissement de Paris, aux alentours de minuit, trois individus portant des masques ont arraché le sac à main et la sacoche "banane" de deux passantes rue Henri Chevreau. Les deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Un peu plus tard, vers 04H00 du matin rue de Buci dans le 6eme arrondissement, un homme a été accosté par deux individus dont l'un portait un masque représentant un cochon. Ces derniers lui ont arraché sa montre de marque Rolex évaluée à 6.500 euros avant de s'enfuir.

Enfin pour cette soirée du 31 octobre de nombreux incendies ont été enregistrés dans Paris et sa petit couronne. Au total, 70 feux poubelles et 30 véhicules incendiés pour la capitale ainsi que les départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Un bilan quasiment équivalent à celui de l'année dernière.

M. F. Cécile Ollivier