BFMTV

Il voulait écrire "Je t'aime" en lettres de feu, la grange brûle

Les pompiers ont circonscrit l'incendie avant qu'il ne se propage. (Photo d'illustration)

Les pompiers ont circonscrit l'incendie avant qu'il ne se propage. (Photo d'illustration) - -

SUR LES INTERNETS - Un jeune prévenu, déféré pour l'incendie d'une grange, explique avoir voulu envoyer un message d'amour enflammé à son ex-petite amie.

Un pyromane, déféré devant le parquet de Pau mercredi, sera jugé le 8 juillet pour avoir incendié une grange, et avec elle trois tracteurs, deux fourgons, six véhicules, une mini-pelleteuse et une bétonnière, selon les informations de la République des Pyrénées.

L'homme, qui est par ailleurs pompier volontaire, sortait d'une rupture difficile décidée par son ex-petite amie. Il déclare avoir voulu écrire "Je t'aime" en lettres de feu après s'être rendu chez les parents de celle-ci.

S'il a bien donné l'alerte, c'est elle qu'il a appelé (puis menacé, ainsi que des témoins), et non les pompiers. Intervenus à 4h30 mercredi matin, ils ont réussi à circonscrire l'incendie avant qu'il ne touche le domicile familial, situé sur la commune de Nay, dans les Pyrénées Atlantiques. C'est pour dégradation volontaire par l'incendie qu'il comparaîtra, et non mise en danger d'autrui.

>> À lire sur LaRépubliqueDesPyrenees.fr

Olivier Laffargue