BFMTV

"Il semblait très calme, les yeux vides": le récit d'un témoin de l'attaque au couteau de Villejuif

DOCUMENT BFMTV - Stephan est l'un des témoins de l'attaque au couteau de Villejuif, qui a fait un mort et deux blessés vendredi. En voiture vendredi, il est tombé sur un joggeur qui venait de voir une personne se faire poignarder.

Vendredi, un homme a attaqué plusieurs personnes au couteau à Villejuif (Val-de-Marne), faisant un mort et deux blessés, avant d'être. abattu quelques instants plus tard par la police. En voiture cet après-midi-là, Stephan a d'abord croisé la route d'un joggeur, qui venait de voir l'assaillant poignarder quelqu'un.

Le coureur "vient s'abriter dans ma voiture et cherche à fermer la centralisation des portes", raconte-t-il à BFMTV. "Paniqué, il me dit qu'une personne a poignardé des passants".

"Il a commencé à marcher d'un pas tranquille"

Stephan contacte donc la police, et décide de traquer cet attaquant au couteau, qu'il va rapidement croiser. "Je commence à tourner. L'assaillant apparaît. Il sort pieds nus avec une djellaba bleue, avec un couteau, le bras tendu" raconte Stephan.

"Il semblait très calme, les yeux vides, comme s'il était sous une drogue quelconque (...) et il a commencé à marcher d'un pas tranquille".

La garde à vue de la compagne de l'assaillant levée

Le terroriste se dirige ensuite vers une femme qu'il blesse puis poursuit. Elle est arrivée à prendre la fuite et est aujourd'hui hors de danger. L'attaquant sera abattu quelques instants plus tard par les forces de l'ordre.

Depuis l'attaque, le profil de l'homme se dessine petit à petit. Il a fait plusieurs séjours à l'hôpital psychiatrique et s'était converti à l'islam en 2017. Sa compagne, interpellée mardi à son domicile de Palaiseau (Essonne) et placée en garde à vue pour "association de malfaiteurs terroriste", a depuis été remise en liberté.

Rym Bey et Jérémy Muller avec Salomé Vincendon