BFMTV

Il se filme en train de torturer un chat, les internautes se mobilisent pour l'arrêter

"Farid de la Mornette", dans une vidéo avant de maltraiter un chat.

"Farid de la Mornette", dans une vidéo avant de maltraiter un chat. - -

Un homme de 24 ans s'est filmé jetant un chat sur plusieurs mètres de hauteur. La vidéo où ce jeune Marseillais lance un chat en l'air a été retirée de Youtube et des poursuites judiciaires sont en cours contre lui pour "mauvais traitement à animal".

Les messages émus foisonnent sur Internet. BFMTV, comme la Police ou la Fondation Brigitte Bardot a été alerté par de nombreuses personnes, touchées par le geste odieux. Un jeune homme s'est filmé en train de lancer un chat, à bout de bras, contre un immeuble. Le chat tombe ainsi de quatre ou cinq mètres, miaule, avant que le jeune homme ne lui jette un objet au visage. La vidéo a disparu de Youtube depuis.

Une pétition signée par plus de 137.000 personnes

De nombreux internautes nous ont alertés ce vendredi via les Témoins BFMTV. La cruauté du geste a interpellé de nombreuses personnes sensibles au bien-être des animaux. Publié jeudi 30 janvier, une pétition appelle Christiane Taubira et Manuel Valls à "une condamnation exemplaire". Plus de 137.000 personnes ont signé, en moins de 24 heures.

Les ministres de la Justice et de l'Intérieur ont exhorté d'"établir une loi radicale contre les barbaries faites aux animaux, et pour sanctionner gravement les personnes qui torturent des animaux inoffensifs".

Le jeune homme en garde à vue

L'homme, âgé de 24 ans, a été interpellé à son domicile, quartier de la Mornette à Marseille, ce vendredi matin. Le jeune homme qui se fait appelé "Farid de la Mornette" sur Facebook a été placé en garde à vue ce vendredi matin pour "mauvais traitement à animal". Une arrestation due en partie à la mobilisation des internautes, notamment sur Twitter. La gendarmerie nationale les a d'ailleurs remercié au détour d'un tweet.

Grâce à vos signalements via @twitter, la @PNationale interpelle à #Marseille l'auteur présumé des vidéos montrant des sévices sur un #Chat
— GendarmerieNationale (@Gendarmerie) January 31, 2014

La police marseillaise affirme à BFMTV avoir reçu des centaines de coups de fil indignés depuis la mise en ligne de cette vidéo. Le chat, lui, a été retrouvé sain et sauf en milieu d'après-midi. Selon La Provence, "l'animal appartient à un habitant du 15e arrondissement qui l'avait offert à ses enfants et qui était à sa recherche depuis une dizaine de jours".

Des poursuites judiciaires pour "acte de cruauté" en cours

"Beaucoup de gens ont été très sensibles à ses images, L'impact –justifié – de cette vidéo est très fort", assure à BFMTV.com Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, qui relayait ce geste ce vendredi matin sur leur compte Twitter. "Des poursuite judiciaires sur la base de l'acte de cruauté sont en cours", poursuit l'association de défense des animaux.

"Nous avons eu plusieurs cas de personnes se mettant en scène en maltraitant un animal, mais cette vidéo a particulièrement émue, nous recevons beaucoup de messages de soutien".

|||• Un précédent en Angleterre
Cette histoire en rappelle une autre. En août 2010, une Anglaise est devenue "la femme la plus haïe d'Angleterre" après avoir mis à la poubelle une chatte. L'animal avait été retrouvé par ses maîtres quinze heures plus tard. La rue étant filmée, l'employée de banque de 45 ans a été condamnée a une amende de 284 euros.

Marc Pédeau et avec Alexis Pluyette