BFMTV

Il poste des photos de son ex nue sur des sites de rencontre: 12 mois avec sursis

Filmé et photographié dans des situations explicites? Attention à l'usage qui pourrait en être fait sur Internet.

Filmé et photographié dans des situations explicites? Attention à l'usage qui pourrait en être fait sur Internet. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Diffuser sur des sites de rencontre des photos d'un ex-amant nu est passible de prison, indique un jugement rendu à l'encontre d'un homme de 35 ans, jeudi.

Outre-Atlantique, le procédé, qui consiste à poster sur Internet des clichés ou vidéos à connotation sexuelle de ses ex-partenaires, est surnommé "revenge porn" ou "vengeance pornographique". Condamnée dans plusieurs Etats américains, ces faits constituent également une infraction en France. Ainsi, un homme de 35 ans a été condamné jeudi à 12 mois d'emprisonnement avec sursis pour avoir diffusé sur des sites de rencontre sur internet des photos de son ancienne compagne dénudée, dans des positions compromettantes.

Le parquet de Metz avait requis une peine moindre, 6 mois d'emprisonnement avec sursis, lors de l'audience le 21 mars dernier. Le tribunal correctionnel a assorti sa décision d'une obligation d'indemniser la victime.

L'enseignante apprend la nouvelle par ses élèves

La jeune victime, enseignante, avait été mise au courant par ses élèves, qui avaient découvert des photos tout aussi compromettantes sur le réseau social Facebook.

Le nom de l'enseignante et son adresse avaient également été précisés par l'ex-compagnon indélicat, qui a indiqué avoir agi par jalousie. La victime a depuis déménagé.

"Le tribunal a voulu rendre une décision exemplaire, nous en prenons acte", a indiqué à l'AFP l'avocat du prévenu, Me Mehdi Adjemi.

D. N. avec AFP