BFMTV

Hospitalisées d'office après l'emballage du corps de leur mère dans du cellophane

BFMTV

Les deux sexagénaires qui avaient emballé le corps de leur mère de 84 ans dans du cellophane après sa mort, le laissant se décomposer pendant plusieurs mois à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ont été hospitalisées d'office jeudi soir, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'autopsie du corps partiellement "momifié", selon une source proche du dossier, découvert jeudi après-midi dans la chambre d'un pavillon où la vieille dame vivait avec ses deux filles, est prévue vendredi après-midi, a précisé cette source.

Sa mort remonte à environ trois mois et "est très probablement d'origine naturelle", selon une source proche de l'enquête.

Ses filles, âgées d'une soixantaine d'années, ont expliqué aux enquêteurs qu'elles croyaient que "des anges voulaient leur malheur" et que ceux-ci avaient donc empoisonné leur mère au cyanure, selon cette source.

Elles avaient ensuite développé une fascination morbide pour le corps de la défunte jusqu'à consigner par écrit la progression de sa décomposition.