BFMTV

Homme tué par un camion à Harnes: un routier mis hors de cause, une nouvelle garde à vue

Le suspect, qui s'est rendu, est déjà connu des services de police pour port d'armes prohibé.

Le suspect, qui s'est rendu, est déjà connu des services de police pour port d'armes prohibé. - AFP

Le chauffeur routier interpellé mardi a été relâché. Le camion ayant écrasé le père de famille a été identifié et son chauffeur placé en garde à vue.

Le chauffeur routier interpellé mardi après qu'un homme de 57 ans a été mortellement percuté par un semi-remorque dans la nuit de lundi à mardi à Harnes, dans le Pas-de-Calais, a été mis hors de cause et un autre homme était en garde à vue vendredi, a indiqué le parquet de Béthune dans un communiqué.

La poursuite de l'enquête par les services du commissariat de police de Lens "a permis de mettre hors de cause le chauffeur initialement interpellé" et "a conduit à l'identification du camion impliqué dans le décès de la victime, dont le conducteur est actuellement en garde à vue", a affirmé le parquet.

Selon le récit du parquet, dans la nuit de lundi à mardi, vers 3h45, ce sont des voisins qui ont entendu "un bruit important venant de la rue". Deux hommes, un père de famille et son fils de 18 ans, disent avoir vu qu'un "camion semi-remorque avait endommagé une clôture et plusieurs véhicules et poursuivait sa route sans s'arrêter".

Ils ont alors décidé de "prendre leur propre voiture pour se lancer à la recherche du camion en fuite" et se sont garés à proximité d'un semi-remorque arrêté, "un peu plus loin route de Lens".

La parquet poursuit son récit : le fils s'est alors porté "à pied à hauteur de la cabine" pour "apostropher" le chauffeur qui a redémarré et quitté les lieux. "Le jeune homme apercevait alors le corps sans vie de son père sur la chaussée."

D'après une source policière, le père a tenté de faire descendre le conducteur de son véhicule, mais il a été traîné sur plusieurs mètres avant d'être écrasé.

Juliette Mitoyen avec AFP Journaliste BFM Régions