BFMTV
Police-Justice

Homicide à Saint-Brieuc: deux hommes placés en détention provisoire

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - DENIS CHARLET © 2019 AFP

Les circonstances entourant l'homicide d'un jeune homme à Saint-Brieuc, au petit matin du 1er janvier, sont mieux connues des enquêteurs et de la justice ce dimanche soir. Le procureur de la République a de surcroît annoncé le placement en détention provisoire de deux individus dans ce dossier.

Deux hommes ont été mis en examen et placés en détention provisoire dimanche après le meurtre d'un homme de 26 ans, tué d'un coup de couteau lors d'une soirée organisée la nuit de la Saint-Sylvestre à Saint-Brieuc, a annoncé dimanche le procureur de la République de la ville. Les suspects ont été mis en examen des chefs de meurtre et de complicité de meurtre.

Le déroulement des faits établi

Les faits se sont produits samedi vers 4H30 du matin lors d'une soirée de la Saint-Sylvestre organisée par un homme de 29 ans dans un appartement de Saint-Brieuc, à laquelle la victime et sa compagne participaient.

"Les participants y consommaient de l'alcool et des produits stupéfiants. Au cours de la soirée, une altercation éclatait (...) entre le locataire de l'appartement et organisateur de la soirée, un autre individu âgé de 21 ans également placé en garde à vue, la victime et sa compagne", indique le procureur de la République de Saint-Brieuc, Nicolas Heitz, dans un communiqué.

"L'organisateur de la soirée portait des coups de poing à la victime qui répliquait par des coups de pieds. L'individu de 21 ans allait alors chercher un couteau et frappait la victime puis lui portait un coup de couteau", ajoute le communiqué.

L'autopsie sera réalisée lundi

Le couple a alors quitté le logement et l'homme restait allongé au sol, inanimé, entre le 3ème et le 4ème étage de l'immeuble. Les secours ont tenté en vain de réanimer la victime, blessée par arme blanche au coeur. La mort a été constatée à 5H30 du matin. Une autopsie sera réalisée lundi à Rennes.

L'organisateur de la soirée et l'homme de 21 ans, qui étaient tous deux en état d'ivresse, ont été placés en garde à vue. Le second a reconnu dès sa première audition "avoir porté un coup de couteau", geste qu'il expliquait "par les insultes que la victime avait formulé à l'endroit de sa mère", indique le procureur. L'auteur présumé a jeté le couteau dans un vide-ordures. Son casier judiciaire ne porte trace d'aucune condamnation.

L'organisateur de la soirée a déclaré de son côté qu'il "était en train de dormir au moment des faits" et qu'il n'avait "commis aucune violence". Son casier judiciaire porte trace de sept condamnations pour des infractions routières, de vol et d'infraction à la législation sur les stupéfiants.

R.V. avec AFP