BFMTV

Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth blanchi par un rapport

BFMTV

Un rapport d'expert blanchit Eric Woerth dans l'affaire de la vente de l'hippodrome de Compiègne. C’est ce que révèle Le Monde de ce mardi.

Selon le quotidien, le rapport d’expertise livré au ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, "l’ancien ministre du budget Eric Woerth était dans son droit lorsqu’il a autorisé, par un arrêté du 16 mars 2010, la vente des 57 hectares de l’hippodrome du Putois à la société des courses de Compiègne pour 2,5 millions d’euros". Une analyse de cette transaction avait été confiée en juin à l'expert Philippe Terneyre, professeur de droit public, a précisé le ministère, confirmant l’information publiée par Le Monde.

Action en nullité

Eric Woerth est soupçonné d'avoir "bradé" pour 2,5 millions d'euros une parcelle de 57 hectares de la forêt de Compiègne à la Société des courses de Compiègne, comportant un hippodrome et un golf. "Il n'en reste pas moins que si les instances en cours devaient faire apparaître des causes d'illégalité caractérisées, je me réserverai la possibilité d'intenter une action en nullité, laquelle reste possible au cours des trois prochaines années", ajouté Jérôme Cahuzac dans sa lettre, dont le ministère a transmis une copie à l'AFP.