BFMTV

Hauts-de-Seine: une femme poignardée à mort, son époux en garde à vue

Une voiture de police (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une voiture de police (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Philippe Huguen-AFP

Interpellé après plusieurs heures de négociation avec les forces de l'ordre, l'homme de 54 ans a tout de suite avoué les faits une fois placé en garde à vue.

Un Roumain de 54 ans était en garde à vue ce dimanche après avoir reconnu avoir tué son épouse de plusieurs coups de couteau à leur domicile de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dans cette ville de la proche banlieue parisienne, a annoncé le parquet de Nanterre auprès de l'Agence France-Presse (AFP), confirmant une information du Parisien. C'est la fille du couple, âgée de 18 ans, qui a prévenu les secours après avoir reçu, samedi matin, un message de son père lui disant avoir tué sa mère, a indiqué le parquet. Une fois sur place, les policiers se sont retrouvés face à un homme retranché chez lui.

Il a finalement été interpellé après plusieurs heures de négociation et placé en garde à vue où il a immédiatement reconnu les faits.

Le corps sans vie de son épouse a été découvert par les secours à l'intérieur de l'appartement. Selon les premières constations, elle a reçu plusieurs coups de couteau. La famille, originaire de Roumanie, était en France depuis 2015. L'enquête a été confiée à la Police judiciaire des Hauts-de-Seine.

Cette affaire porte à au moins 34 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. En 2019, l'AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

Jé. M. avec AFP