BFMTV

Hauts-de-Seine: 30 000 abeilles retrouvées mortes après un acte de vandalisme

Une ruche à Pont-de-Montvert, en Lozère, en juin 2018

Une ruche à Pont-de-Montvert, en Lozère, en juin 2018 - Sylvain Thomas-AFP

Trois ruches ont été retournées et une autre jetée à l'eau dans un parc de Vanves, dans les Hauts-de-Seine, entraînant la mort de 30.000 abeilles.

30.000 abeilles ont été tuées dans un parc de Vanves, dans les Hauts-de-Seine, après un acte de vandalisme, révèle Le Parisien. Les apiculteurs ont porté plainte.

Le 7 janvier dernier, le gardien du parc Frédéric Pic découvre une des ruches du parc dans un étang. Quelques mètres plus tard, trois autres ruches ont été retournées. Au total, 30.000 abeilles ont été tuées. 

"Détruire pour détruire, c’est ridicule et odieux"

Contacté par le quotidien, le propriétaire des ruches, Pierre Kerg, a annoncé porter plainte contre X pour dégradations. "Détruire pour détruire, c’est ridicule et odieux", s'insurge-t-il. Le préjudice s'élèverait à 450 euros. 

Selon plusieurs témoins interrogés par Le Parisien, des voisines auraient vu trois jeunes pénétrer dans le parc la veille de la découverte, en début de soirée. 

En 2018, une ruche avait déjà été renversée dans le parc. Plusieurs riverains se plaignent par ailleurs régulièrement de nuisances sonores causées par des jeunes.