BFMTV

Haute-Savoie: un alpiniste se tue dans le massif du Mont-Blanc

BFMTV

Un alpiniste de 41 ans qui effectuait une sortie en ski de randonnée dans le massif du Mont-Blanc s'est tué mardi à 3.200 mètres d'altitude en chutant d'un pic rocheux, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

La victime, qui était accompagnée d'un ami de 23 ans, se trouvait en rappel sur la pointe inférieure des Amethystes, pic rocheux situé dans le secteur du glacier d'Argentière, lorsqu'il a chuté vers 14H00 d'une cinquantaine de mètres en contrebas.

"Lors de la descente, alors qu'il se trouvait en rappel, une sangle a rompu sur un relais. Il a lourdement chuté sur le glacier. Il est mort sur le coup", a précisé le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, qui a mené l'intervention, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Les deux hommes, originaires de la vallée de Chamonix, étaient équipés et expérimentés, selon les secours. Le compagnon de la victime est indemne. Tous deux effectuaient une randonnée à ski sur le glacier d'Argentière et avaient décidé d'entreprendre l'ascension du pic rocheux pour diversifier la topographie de leur parcours.

S. C. avec AFP