BFMTV

Haute-Savoie: mobilisation après la condamnation du propriétaire de deux coqs trop bruyants

Le coq Maurice a remporté son procès le 5 septembre 2019

Le coq Maurice a remporté son procès le 5 septembre 2019 - XAVIER LEOTY / AFP

Le 15 juillet dernier, Daniel Bauquis a été condamné à 3000 euros de dommages et intérêts et 1200 euros d'amende par le tribunal d'Annecy pour nuisances sonores.

Alors que le coq Maurice et sa propriétaire Corrine Fesseau ont finalement remporté leur procès le 5 septembre dernier, deux galliformes de Haute-Savoie ont quant à eux été sommés de cesser leurs nuisances sonores. Après la plainte de nouveaux arrivants dans le village de Saint-Sylvestre, Daniel Bauquis a en effet été condamné au mois de juillet à 3000 euros de dommages et intérêts et 1200 euros d'amende. Une sentence contre laquelle les habitants ont souhaité se mobiliser, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Une pétition lancée

"On a appris qu'à l'île d'Oléron, le coq Maurice avait gagné donc on a décidé de se mobiliser. On espère qu'il va aller en appel et que cela fera jurisprudence", explique au quotidien régional un voisin qui confie avoir reçu plus de 3000 messages de soutien.

Une pétition en ligne, qui rassemble près de 1000 signatures, a été lancée et des affiches ont été placardées dans les commerces de la région avec la question suivante: "L'affaire du coq Maurice peut-elle sauver les deux coqs de Daniel Bauquis?". 

"C'est quand même déplorant de ne plus pouvoir élever nos volailles à la campagne", s'insurge le propriétaire des deux coqs qui a été contraint d'installer des rideaux occultants dans son poulailler afin de retarder au maximum le chant matinal de ses gallinacés.
Me.R.