BFMTV

Haute-Corse: cinq blessés dans une violente rixe

La rixe a éclaté à Sisco, en Haute-Corse.

La rixe a éclaté à Sisco, en Haute-Corse. - BFMTV

Une violente bagarre a éclaté samedi en fin d'après-midi entre deux groupes d'individus, à Sisco, une commune de Haute-Corse, nécessitant l'intervention d'une centaine de policiers et gendarmes.

L'affrontement a été violent. Cinq personnes ont été blessées samedi soir à Sisco, en Haute-Corse, lors d'une "violente rixe" ayant éclaté entre deux groupes d'individus issus de communautés différentes, à laquelle ont mis fin une centaine de policiers et gendarmes, a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué diffusé dans la nuit.

Jets de bouteilles et véhicules incendiés

Selon nos informations, la bagarre a éclaté vers 18h15 dans une crique de Sisco, pour une raison indéterminée pour le moment. Lorsque les gendarmes sont arrivés sur place, une quarantaine de personnes et une dizaine de membres de deux familles s’affrontaient avec des jets de bouteille et des jets de pierre.

Trois véhicules ont ensuite été incendiés, déclenchant un début de feu dans le maquis, rapidement maîtrisé. 

Trois pelotons de gendarmerie mobile sont arrivés rapidement sur place, mais ont demandé le renfort d'unités de la police. Vers 20 heures, une demi-compagnie de CRS qui étaient postés en sécurisation d'un concert du chanteur Maître Gims, non loin de là, à Bastia, se sont donc rendus sur place pour prêter main forte. Les faits se sont terminés vers 22 heures.

Cinq blessés

Cinq individus ont été blessés dans ces affrontements et transportés au centre hospitalier de Bastia. Tous sont désormais sortis de l'hôpital. 

"Dans des circonstances et pour des motifs que l'enquête devra déterminer avec précision, une violente rixe a éclaté ce soir à Sisco (Haute-Corse) entre des riverains et un groupe d'une dizaine de personnes extérieures à la commune", avait écrit le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué diffusé dans la nuit.

L'enquête a été confiée à la section de recherches de gendarmerie d'Ajaccio.

A.S. avec A.G.