BFMTV

Guy Orsoni finalement renvoyé devant les assises pour deux meurtres

BFMTV

Guy Orsoni, fils de l'ex-dirigeant nationaliste corse Alain Orsoni, sera jugé en 2014 pour deux meurtres, la cour d'appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ayant prononcé un non-lieu dans deux autres affaires, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Agé de 29 ans, il est renvoyé pour le meurtre en bande organisée, le 3 janvier 2009 à Bastelicaccia (Corse-du-Sud), d'un pompier de 36 ans, Thierry Castola, ainsi que pour la tentative d'homicide de son frère Francis en juin 2009 à Alata (Corse-du-Sud). Ce dernier a été condamné en avril 2013 par le tribunal correctionnel de Marseille à six ans de prison pour son implication dans un vaste trafic de drogue entre le Maroc et la France.

Guy Orsoni comparaîtra également pour le meurtre de Sabri Brahimi, membre présumé de la même bande, tué par balles le 29 janvier 2009 dans le centre ville d'Ajaccio, par un commando de quatre hommes circulant à moto.

Il bénéficie en revanche d'un non-lieu pour l'assassinat de Jean-Noël Dettori et Nicolas Salini, tous deux âgés de 25 ans, le 10 avril 2009 à Sarrola-Carcopino (Corse-du-Sud), à la sortie d'Ajaccio, la cour d'appel d'Aix ayant estimé "les charges insuffisantes". Même décision pour Jérémy Capitta, 33 ans, qui sera donc jugé lui aussi uniquement pour les meurtres de Castola et Brahimi.

C.P. avec AFP