BFMTV

Greenpeace: le ministère des Finances barricadé par des militants

Près de 25 militants ont mené mercredi matin pendant quelques heures une action devant le ministère des Finances. Ils ont barricadé les entrées du bâtiment avec des plaques en métal pour dénoncer les pertes financières du secteur nucléaire en France.

Quinze d'entre eux se sont attachés aux grilles du ministère aux alentours de 6h30 pour dénoncer les investissements dans la filière nucléaire et demander que les énergies renouvelables soient davantage soutenues

Une banderole de plusieurs mètres, "Faillite du nucléaire, arrêtons les frais", a été déployée sur la façade de l'entrée située rue de Bercy, un peu avant 07H00 pendant environ une heure.

"Areva est pour nous le premier domino d'une filière nucléaire en faillite, et qui n'a pas d'avenir", estime le chargé de campagne nucléaire à Greenpeace, alors que le groupe en difficulté pourrait être renfloué par l'Etat. "On est venu interpeller François Hollande pour prenne ses responsabilités et qu'il concrétise ses promesses sur la transition énergétique", ajoute Sébastien Blavier.

la rédaction avec François Pitrel