BFMTV

Gironde: un mort et deux blessés graves dans un incendie sur un site dangereux

L'entrée du site Safran de Saint-Médard-en-Jalles, en Gironde, ici photographié en juillet 2011.

L'entrée du site Safran de Saint-Médard-en-Jalles, en Gironde, ici photographié en juillet 2011. - -

Le sinistre s'est déclaré sur le site Safran de Saint-Médard-en-Jalles, un établissement classé Seveso 2, ce jeudi vers 8 heures.

Un homme a été tué et deux autres grièvement blessés, jeudi matin près de Bordeaux, par un incendie dans un établissement du groupe Safran. Ce site, qui regroupe environ un millier de personnes, est classé sur la liste de sites sensibles Seveso 2 et fabrique des produits pour missiles et fusées.

L'incendie s'est déclaré peu avant 8 heures, pour une raison encore indéterminée, dans une "zone pyrotechnique à accès règlementé" du site Safran-Herakles à Saint-Médard-en-Jalles, à 15 kilomètres de Bordeaux.

Limité en surface et en combustible, le feu a été maîtrisé en moins d'une heure. Mais trois salariés qui se trouvaient dans la zone touchée ont été grièvement blessés. Souffrant de brûlures à des degrés divers, ils ont été transportés au CHU de Bordeaux. L'un d'eux, âgé de 25 ans, est décédé à la mi-journée.

Un site qui stocke des matières dangereuses

Le site Safran-Herakles de Saint-Médard-en-Jalles fabrique du propergol, utilisé notamment dans la propulsion des missiles balistiques, des lanceurs spatiaux de la fusée Ariane, ainsi que des composants pour générateurs de gaz appliqués au secteur automobile, pour les airbags. Il est classé dans la catégorie des établissements "Seveso 2, seuil haut", sites où sont utilisées ou stockées des matières dangereuses.

Après étude du sinistre, le préfet de Gironde a néanmoins décidé de ne pas déclencher de plan particulier d'intervention, car l'incendie a été contenu au sein de l'entreprise et ne présentait pas de danger pour les populations avoisinantes.

A. G. et M. T. avec AFP