BFMTV

Gironde: un conflit de voisinage tourne mal, sept blessés

Les gendarmes ont procédé à de nombreuses auditions.

Les gendarmes ont procédé à de nombreuses auditions. - AFP

Les événements, qui ont fait sept blessés, trouvent leurs racines dans un voisinage conflictuel de longue date.

Sept personnes ont été blessées, dont une grièvement par arme à feu, dans un conflit de voisinage mâtiné d'anniversaire bruyant qui a mal tourné et mobilisé une cinquantaine de gendarmes, mercredi soir, près de Libourne (Gironde), a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Un homme de 77 ans était en garde à vue jeudi, après avoir fait feu à plusieurs reprises avec un fusil de chasse, lors d'une dispute autour d'une soirée d'anniversaire dans sa rue, dans la commune des Eglisottes-et-Chalaures, ont précisé la gendarmerie et la mairie.

Violente bagarre

Le scénario de la soirée était encore jeudi en cours de décryptage, mais une violente bagarre semble avoir impliqué le fils du tireur présumé, et des participants à la fête, membres de la communauté de gens du voyage sédentarisés, a relaté le maire Bernard Nadeau.

Sans que la chronologie soit clairement établie, cet homme a été blessé, roué de coups, et son père, qui est aussi voisin, a fait feu à plusieurs reprises depuis sa fenêtre, blessant très légèrement cinq personnes atteintes par des plombs, et assez grièvement sa belle-fille, touchée au thorax et qui a été hospitalisée.

Quelque 50 gendarmes ont été dépêchés pour ramener le calme dans la rue où s'étaient rassemblés plus de 150 protagonistes, beaucoup voulant s'en prendre au tireur. Le maire a indiqué qu'au-delà de la soirée, l'incident trouverait aussi ses racines dans un voisinage conflictuel de longue date.

R.B., avec AFP