BFMTV
Police-Justice

Gérald Darmanin table sur une baisse de la délinquance en 2022

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie du palais de l'Elysée le 26 octobre 2022 à Paris

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie du palais de l'Elysée le 26 octobre 2022 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le ministre de l'Intérieur s'est félicité ainsi de voir "pour la première fois les atteintes aux personnes en baisse", hormis les violences intrafamiliales toujours en hausse, en raison, selon lui, "de la libération de la parole".

Gérald Darmanin s'attend à une baisse de la délinquance générale en 2022, au regard des résultats obtenus entre septembre et novembre dans les 20 départements concentrant 75% de la délinquance qu'il a placés sous surveillance.

"Il devrait y avoir une baisse de la délinquance en général fin décembre, une baisse timide, mais une baisse quand même", a souligné jeudi le ministre de l'Intérieur.

Fin août, Gérald Darmanin avait demandé aux préfets des 20 départements concentrant "75% de la délinquance" d'accentuer leurs efforts et aux responsables de la police de mettre "davantage de bleus (ndlr: forces de l'ordre) dans la rue". Depuis, chaque semaine, les préfets sont priés de faire un bilan de la lutte contre la délinquance auprès du ministre.

Baisse des homicides de 14% dans les départements sous surveillance

Dans les 20 départements placés sous surveillance, les victimes de violences intrafamiliales sont en hausse de 8,71% au cours des mois de septembre, octobre et novembre par rapport à la même période de 2021. Paris arrive en dernière position avec une hausse de 24,45%, suivi par l'Hérault (+ 20,05%) et la Seine-Maritime (+17,48%). Seuls les Hauts-de-Seine (-3,51%) et les Pyrénées-Orientales (-7,89%) connaissent une baisse du nombre des victimes de violences intrafamiliales.

Les vols avec violences sont en hausse dans trois des vingt départements: Val-d'Oise (+1,60%), Pyrénées-Orientales (+7,08%) et Seine-Maritime (+25,67%). Les violences aux personnes dans les transports publics sont en baisse (-23,66%), sauf dans l'Hérault et les Pyrénées-Orientales.

Les vols de véhicules sont en revanche en hausse dans 14 départements (+ 52,36% cumul des 20 départements). Gérald Darmanin a mis l'accent en outre sur une baisse des homicides de 14% dans ces départements, ce qui représente, a-t-il dit, "50 homicides en moins".

A.G avec AFP