BFMTV

Gard: un trafic de croquettes revendues sur Internet démantelé

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - AFP

Au terme d'un mois d'investigations, cinq personnes ont été interpellées.

La gendarmerie du Gard a, ce mardi, communiqué via sa page Facebook quant à un insolite coup de filet. En effet, les militaires soulignent qu'ils sont parvenus à mettre fin à un vaste trafic de croquettes animales dans la région, qui provenaient de l'usine Royal Canin située à Aimargues, dans le même département.

Comme le soulignent encore les gendarmes, plusieurs perquisitions réalisées "ont permis de découvrir près de 320 sacs de croquettes (2.340 kg) d'une valeur marchande de plus de 11.000€." Cinq personnes ont été interpellées au terme de cette enquête qui aura duré près d'un mois. 

Du cannabis également saisi

En plus des croquettes, l'intervention des maîtres-chien de Nîmes a également permis la saisie "de 250 grammes d'herbe de cannabis."

Selon les premières constatations, les accusés "dérobaient les sachets durant le Fret" avant de revendre les croquettes via Internet à bas prix. "Les sachets seront ainsi restitués à la maison mère Royal Canin", peut-on lire en guise de conclusion. 

Hugo Septier