BFMTV

Explosion de Reims: information judiciaire pour homicide involontaire

Sapeurs-pompiers dans les décombres de l'immeuble effondré de Reims, dimanche.

Sapeurs-pompiers dans les décombres de l'immeuble effondré de Reims, dimanche. - -

Même si la piste accidentelle est privilégiée, le parquet de Reims a décidé d'ouvrir une procédure pour mettre en lumière d'éventuelles responsabilités dans l'effondrement d'un immeuble, dimanche, qui a fait trois victimes.

L'explosion, dimanche, avait fait 3 morts et 14 blessés. Ses causes sont encore inconnues. Après l'ouverture d'une enquête lundi, le parquet de Reims a indiqué qu'il allait ouvrir une information judiciaire pour "homicides et blessures involontaires" après l'effondrement d'un immeuble HLM à Reims.

Dimanche vers 11 heures, une explosion venant du premier étage avait entraîné l'effondrement de tout un pan de l'immeuble, dans le quartier Wilson de Reims. Deux femmes et un homme âgés d'une soixantaine d'années avaient été tués.

Même si la piste accidentelle, une fuite de gaz dans l'immeuble, a tout de suite été évoquée, "le parquet a la volonté d'examiner toutes les causes possibles de l'explosion et de l'effondrement de l'immeuble", a indiqué le procureur de Reims, Fabrice Belargent.

Expertises sur la structure du bâtiment

"En l'état de l'enquête, il est permis de conclure provisoirement à une explosion due à une fuite de gaz", a-t-il poursuivi. "Mais nous souhaitons que d'autres expertises, notamment sur la structure du bâtiment, soient réalisées."

Après le drame, de nombreux habitants de l'immeuble avaient pointé sa vétusté et laissé éclater leur colère. Pour eux, "ça devait arriver".

Selon le procureur, une dizaine d'habitants de l'immeuble sinistré ont déjà été entendus et tous ont évoqué une explosion. Mais "aucun n'a fait état d'odeurs de gaz préalables". Ce sont les pompiers qui, les premiers, ont "nettement senti des odeurs de gaz à leur arrivée sur les lieux".


A LIRE AUSSI:

>> Reims: trois morts et 14 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

A VOIR AUSSI:

>> Reims: Duflot annonce une "enquête approfondie"

>> Reims: l'insalubrité provoque la colère des habitants