BFMTV

Excédé par les excès de vitesse des riverains, il transforme sa voiture en véhicule de gendarmerie

Un monospace aux couleurs de la gendarmerie et équipé d'un faux radar

Un monospace aux couleurs de la gendarmerie et équipé d'un faux radar - Gendarmerie nationale du Gard (Facebook)

Une initiative qui n'a pas plu aux vrais gendarmes.

Dans le Gard, un homme âgé de 63 ans a eu une idée saugrenue: se faire passer pour un gendarme afin de pousser les automobilistes de sa commune à respecter les limitations de vitesse. Pour cela, il a transformé son monospace bleu marine en véhicule de gendarmerie, en collant notamment des sérigraphies sur la carrosserie. Il est même allé jusqu'à personnaliser ses plaques d'immatriculation en y apposant un drapeau tricolore.

Et ce n'est pas tout! Cet habitant des Cévennes s'est également équipé d'un faux radar constitué d'un appareil photo monté sur un trépied et relié à son coffre avec un faux câble d'alimentation. Un bon moyen "de faire ralentir les gens", a expliqué le sexagénaire, qui avait l'habitude de garer son véhicule en bordure d'un axe très fréquenté. Selon la gendarmerie nationale du Gard, qui a posté des images du véhicule sur son compte Facebook, il a par ailleurs effectué des rondes dans le quartier.

Une initiative qui n'a pas vraiment plu aux véritables membres des forces de l'ordre. Ce faux gendarme, une fois démasqué, a été convoqué devant la justice pour délit d'usage public de véhicules pouvant créer une méprise avec ceux des militaires. En attendant la décision du parquet, il a été contraint de remettre sa voiture en conformité. Son faux radar a quant à lui été saisi et détruit.

Me.R.