BFMTV

Eure: un policier sauve in extremis un homme suicidaire en instance de divorce

Véhicule de police (illustration)

Véhicule de police (illustration) - AFP

Des policiers de Vernon ont secouru dimanche, avec l'aide d'une passante, un homme en instance de divorce qui menaçait de se suicider en se jetant d'un pont.

L'histoire aurait pu avoir une fin tragique sans l'intervention de policiers et d'une passante. Dimanche, jour de la Saint-Valentin, un homme a tenté de mettre fin à ses jours en sautant du pont Clémenceau qui enjambe la Seine à Vernon, dans l'Eure.

C'est son épouse qui a prévenu les policiers. Elle leur a expliqué qu'elle est en instance de divorce avec son mari et que ce dernier vient de quitter leur domicile en lui lançant qu'il allait "en finir", qu'il ne serait "plus là pour l'embêter". La femme donne alors une description physique de son mari.

Une brigade police-secours se met alors à la recherche de l'homme suicidaire, quand la femme rappelle une seconde fois. Elle a retrouvé son mari pont Clémenceau qui permet de franchir la Seine, il a escaladé la balustrade. A son arrivée, Sébastien, l'un des policiers de l'équipage, entend la femme hurler "je vais lâcher, à l'aide", raconte-t-il à BFMTV.com.

"Acte héroïque"

La femme retient son mari par le col, et lui tente de s'agripper avec la main gauche à un poteau de la balustrade. A bout de forces, son épouse lâche. "Je lui ai saisi le poignet, à ce moment-là son corps était totalement dans le vide, poursuit le policier. Je me suis penché dans le vide, pour attraper son deuxième poignet et enfin le soulever à hauteur d'épaule." A ce moment-là, une intervention salutaire est apparue.

"J'ai senti une main qui attrapait l'homme sous le bras, ça plus l'adrénaline, on a réussi à le remonter", se souvient Sébastien, évoquant l'aide d'une passante qui circulait sur le pont.

Si le policier aux 15 années de service à l'habitude de ce genre de sauvetage, il salue le geste de la passante. "C'est vraiment un acte héroïque", estime-t-il. Le mari, âgé d'une quarantaine d'années, a lui été pris en charge par les pompiers avant d'être hospitalisé.

https://twitter.com/justinecj Justine Chevalier Journaliste police-justice BFMTV