BFMTV

Etats-Unis: elle étouffe son bébé, le cache dans son sac et part faire du shopping

Tiona Rodriguez est inculpée de meurtre, accusée d'avoir étouffé son nouveau né.

Tiona Rodriguez est inculpée de meurtre, accusée d'avoir étouffé son nouveau né. - capture écran - WCBS-TV

Une adolescente de 18 ans a été inculpée de meurtre, jeudi à New York, pour avoir étouffé son nouveau né.

Les faits remontent à 2013. Tiona Rodriguez, 17 ans à l'époque, est arrêtée par un agent de la sécurité du magasin de lingerie Victoria's Secret car l'homme la soupçonne de vol a l'étalage. Alerté par l'odeur qui se dégage du sac de la jeune fille, il découvre, à côté de culottes volées, le corps d'un nourrisson pesant 3,5 kg.

"Creuser un trou, le mettre quelque part, lol"

Lors de son procès, Tiona Rodriguez a plaidé non coupable, arguant que le bébé était mort-né. Selon son avocat, elle voulait se rendre chez son médecin pour demander de l'aide, lorsque son amie lui a proposé de faire un arrêt dans la boutique de lingerie.

La jeune fille, déjà mère d'un enfant de quatre ans, avait accouché le 16 octobre 2013 dans la baignoire d'une amie. Le médecin légiste assure que le bébé est mort par asphyxie quelques minutes après sa naissance : "Il n'est pas mort de causes naturelles, il a été tué dans la salle de bain." Selon le procureur, elle a ensuite envoyé un texto à un ami : "creuser un trou, le mettre quelque part, lol, et ensuite on ira manger chez IHOP (un restaurant spécialisé dans le petit-déjeuner)".

Disparition d'un autre de ses bébés

En 2012, l'adolescente avait accouché d'un autre bébé, dans l'appartement de ses parents. "Nous ne savons pas ce qu'est devenu ce bébé", a déclaré la procureure. "Il était peut-être mort-né. Mais nous savons qu'elle a envoyé des textos à son petit ami pendant l'accouchement, le dernier étant "il est mort"". Ils ont ensuite cherché, toujours par texto, comment "se débarrasser" du corps, notamment en "l'écrasant, le brûlant ou l'enterrant".

Présentée comme une "jeune femme désorientée" par son avocat et comme une "femme pleine de sang-froid et inhumaine" par la procureure, Tiona Rodriguez risque jusqu'à quinze ans d'emprisonnement.

Dans un reportage (en anglais) diffusé sur WCBS-TV, une chaîne new yorkaise, ses voisins, choqués, assurent qu'ils ne savaient pas qu'elle était enceinte.

G.E.